Prendre rendez-vous en ligne

Les Origines de

Comme après la pluie…

person wearing black high-top sneakers on wet floor
brown wooden fence on green grass near body of water during daytime

J’ai envie de respirer l’air pur d’après la pluie, d’admirer le reflet des arbres dans les flaques, de profiter du rayon de soleil qui pointe à travers les nuages. De sentir les odeurs d’herbe humide et d’imaginer la nature qui revit.

Après une épreuve et des larmes mon cœur s’ouvre à nouveau, les oiseaux se remettent à chanter, les arbres fleurissent. On est un peu comme après la pluie…

paper boat on body of water

Je pense que Comme après la pluie commence en Normandie, là où j’ai passé la majorité de mon enfance.

J’y ai appris qu’il faisait beau plusieurs fois par jour et que si il fallait mieux avoir toujours un kway sous la main ça n’empêchait pas de mettre une robe en dessous. J’y ai également fait de la voile et appris que se méfier de l’absence de vent était bénéfique et qu’on pouvait s’amuser vraiment dans l’orage.

 Je crois que la vie est ainsi : imprévisible et généreuse. Et qu’un instant malheureux ne vient jamais sans un apprentissage qui nous grandi.

Aujourd’hui j’ai envie de dire merci

à toutes ces rencontres qui m’ont permises d’arriver ici !

Les Origines de

Comme après la pluie…

J’ai envie de respirer l’air pur d’après la pluie, d’admirer le reflet des arbres dans les flaques, de profiter du rayon de soleil qui pointe à travers les nuages. De sentir les odeurs d’herbe humide et d’imaginer la nature qui revit.

Après une épreuve et des larmes mon cœur s’ouvre à nouveau, les oiseaux se remettent à chanter, les arbres fleurissent. On est un peu comme après la pluie…

Je pense que Comme après la pluie commence en Normandie, là où j’ai passé la majorité de mon enfance.

J’y ai appris qu’il faisait beau plusieurs fois par jour et que si il fallait mieux avoir toujours un kway sous la main ça n’empêchait pas de mettre une robe en dessous. J’y ai également fait de la voile et appris que se méfier de l’absence de vent était bénéfique et qu’on pouvait s’amuser vraiment dans l’orage.

Je crois que la vie est ainsi : imprévisible et généreuse. Et qu’un instant malheureux ne vient jamais sans un apprentissage qui nous grandi.

paper boat on body of water

Aujourd’hui j’ai envie de dire merci !

Merci à ces rencontres et à la vie qui m’ont menées ici !

.
.
.
Bonjour !
.
Je suis en congé maternité jusqu'à début avril 2022.
.
Pour toute prise de rendrez-vous, le calendrier de réservation et le numéro de téléphone seront accessibles à partir du 02/04/2022.
.
.
.

X